Nos conseils pour bien chausser vos enfants

On craque pour les petons de nos petits et on se fait plaisir en choisissant leurs souliers. Mais le style n’est pas tout: suivez le guide!

Prendre la bonne pointure. Pas question de les commander sur le net: l’enfant doit être présent lors de l’achat de ses chaussures. Pour déterminer la pointure, aidez-vous d’un pédimètre (cette drôle de réglette en forme de pied), toujours en position debout. Vous pouvez glisser un doigt entre le talon et la chaussure sans vous arracher l’ongle? La pointure est bonne. Avant l’âge de 3 ans, les pieds de l’enfant grandissent en moyenne d’une demie pointure tous les deux ou trois mois. Après 3 ans, comptez pointure par année.

Choisir un modèle adapté. Les chaussures doivent être confortables et ne pas  entraver les mouvements ni la croissance des pieds. Pour ce faire, choisissez des modèles légers avec une semelle souple qui se plie naturellement au niveau des orteils. La matière est également importante: le cuir et la toile par exemple permettent aux pieds de respirer.

Bien attacher les chaussures. La fermeture par lacets est l’idéal pour les plus petits afin d’éviter qu’ils ne retirent sans cesse leurs chaussures! Dès le début de l’autonomie, on peut choisir des modèles à scratchs. Dans tous les cas, le mécanisme d’attachement doit permettre de retenir fermement le talon dans le fond du soulier.

Eviter les chaussures de seconde main. Les pieds des enfants sont en pleine formation, il est donc peu recommandé de les chausser avec les paires des aînés, qui ont été moulées sur un autre pied. Même si les chaussures des petits représentent un budget important, elles sont un achat sur lequel il est préférable de ne pas faire l’impasse.

*** Le conseil que personne n’osera vous donner: Tous les enfants transpirent et certains sentent carrément des pieds… On vous conseille d’alterner au moins deux paires de chaussures par saison afin de leur laisser le temps de sécher et éviter la prolifération des bactéries.

Photo Adobe Stock